Voiture electrique et hybride Quebec/Canada, le 22 October 2017


Voiture electrique Twitter Facebook auto electrique

Recevoir l'Actualité par email




Liens

Ecrit par Vincent le 10 juillet 2012

Le marché des véhicules écologiques s’apprête à franchir un nouveau palier au Québec, avec l’annonce d’une commande record de 509 bus à motorisation hybride par un groupement de sociétés de transport.

La flotte de transport public de Montréal passe au vert

Apparemment très intéressée par les nouvelles technologies et la mobilité verte, à l’image de son maire, la métropole québécoise se dotera prochainement de la plus grande flotte de bus hybrides au sein de son réseau urbain. Un groupe de sociétés de transport vient en effet de passer une commande record de 509 bus à propulsion diesel/électrique, pour un montant avoisinant 471,3 millions de dollars canadiens.

Cette opération constitue jusqu’à maintenant le plus grand contrat conclu dans le segment des véhicules écologiques sur tout le territoire nord-américain. La livraison des bus sera réalisée sur une période de 3 ans courant entre janvier 2014 et décembre 2016. La transaction devrait néanmoins attendre une approbation des ministères des Transports et le Département des Affaires municipales .

Un gros contrat attribué à Volvo

Novabus, filiale du groupe Volvo Canada, assurera l’assemblage et la fourniture des bus électriques. Ce nouveau contrat – témoignant la confiance accordée par les sociétés de transports de Montréal à la technologie hybride du groupe — renforcera certainement l’image de la marque électrique Volvo sur les marchés québécois et canadiens.

La marque suédoise pourrait en outre remporter un autre contrat, dans le cas où les entreprises montréalaises décident d’exercer l’option d’achat de 160 bus en plus précisée dans la commande actuelle. Le constructeur ne sera toutefois pas le seul à tirer profit de cette transaction. Montréal se dotera également d’une nouvelle flotte de bus écologiques, qui consomment jusqu’à 30 % de carburant en moins et produisent nettement moins de gaz à effet de serre qu’une voiture de transport ordinaire.

source

  1. justice Said,

    Bonjour à tous

    J’ai envie de dire enfin ! ça bouge vraiment du côté des institutions.
    Vive les transports propres et silencieux.
    Dans quelques années on se demandera comment on à permis la circulation des horreurs écologiques que sont les actuels autobus diesels.
    Mieux vaut tard que jamais ;

    Posted on septembre 10th, 2012 at 13 h 18 min