Voiture electrique et hybride Quebec/Canada, le 22 October 2017


Voiture electrique Twitter Facebook auto electrique

Recevoir l'Actualité par email




Liens

Ecrit par Vincent le 27 septembre 2012

Rallye Vert electrique

Le concept du Rallye Vert de Montréal

A l’occasion de la sixième édition du Rallye Vert de Montréal, il est important de rappeler l’histoire et l’intérêt d’une telle course. Le Rallye Vert de Montréal est ainsi l’une des courses qui composent la Coupe des Énergies Renouvelables. Ce championnat international organisé par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile), plébiscitant le développement durable est donc fait de plusieurs courses parmi lesquelles, la Solar Car Race Suzuka au Japon, la Hi-Tech EKO Mobility Rally en Grèce ou encore, la 1° Mendola-Mendel EcoRally en Italie. Le Rallye Vert de Montréal est une course majeure de ce championnat, dont les partenaires sont nombreux et multiples. De nombreux manufacturiers de l’automobile soutiennent en effet la course : Toyota, Ford, Mitsubishi, Honda, Porsche, Pirelli. D’autres partenaires s’associent à l’évènement, tels que la CAA (Association Cannadienne des Automobilistes), l’ASN Canada (l’autorité nationale de sport automobilie, déléguée par la FIA), ou encore, Hydro Québec (société d’Etat responsable de la production, du transport et de la distribution de l’électricité au Québec).

Les détails et l’objectif de la course

Le but n’est pas de récompenser le plus rapide mais le pilote ou l’équipe la plus régulière dans la vitesse, réalisant ainsi la plus faible consommation de carburant ou d’électricité. Le championnat et la course sont ainsi effectués au volant d’engins à faible consommation ou utilisant une technologie alternative . Plus précisément, 13 équipes participent à une course de 535 km avec des véhicules hybrides et 4 équipes partent au volant de véhicules entièrement électriques, pour effectuer un circuit de 153 km. Celui-ci se limite à la région de Boucherville, tandis que la course engageant les véhicules hybrides comprend la région de Boucherville ainsi que celle de Lachute, dans les Laurentides. La FIA impose des limites de vitesse, contrôlées par des radars cachés dans le paysage montréalais, et dispose d’une batterie de critères pour classer les meilleures performances.

Comments are closed.